La machine à écrire, par Anne Poiré

J’en ai tellement rêvé ! Ma sœur de dix ans mon aînée a eu la chance d’obtenir pour ses études une machine à écrire. Colorée, en plus, un bleu lagon des mers du sud extraordinaire, moderne, rehaussé de sa touche rouge sur la droite du clavier : comparativement aux grosses Underwood ou Remington noires, massives, cet objet design était doté à mes yeux de toutes les grâces. Élégante, stylée, superbe, dans sa mallette de transport, comme j’ai pu l’admirer !

De loin.

– Ce n’est pas un jouet !

Ma sœur la sortait le moins souvent possible, peu intéressée par les exercices scolaires et moi qui me voyais déjà écrivain, j’en bavais.

Puis j’ai grandi, j’ai tapé des poèmes, mon mémoire de maîtrise sur ses touches dures, bruyantes, à me casser les ongles. J’ai longtemps hésité à acheter un ordinateur : j’aimais tellement cette magnifique pièce de rêve, au rouleau parfois sec, rouge et noir, ses barres de lettres éternellement coincées. J’avais tant désiré la posséder. J’ai d’ailleurs offert à ma nièce, lorsqu’elle était toute jeune, un cadeau de Noël fort cher pour mon budget de l’époque : une « Petite », jouet rose, convaincue que c’était le plus joli présent au monde. Elle n’a pas dû beaucoup s’en amuser.

N’empêche, j’ai toujours dans le cœur, même maintenant, avec mon Mac grand écran, le chariot brinquebalant, les touches « Majuscule » sur la gauche, et l’armature, solide. Avec son léger poids d’à peine plus de cinq kilos, combien de tonnes de mes espérances rassemblait-elle en elle ?

Publicités

2 réflexions sur “La machine à écrire, par Anne Poiré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s