Louis d’or, par Rose Tissier

Ma famille n’a pas d’histoire, pas de passé ou de patrimoine. C’est tout du moins ce que je ressens car dans ma famille rien n’est dit, ni les joies, ni les peines.

J’ai donc été très touchée lorsque ma mère m’a donné ce Louis d’or acheté par mon grand-père.

Comment mon grand-père, qui travaillait à l’usine en plus de sa ferme, a-t-il pu acheter un louis d’or pour chacun de ses enfants, soit sept louis d’or ?

Chacun d’eux a décidé de le transmettre à sa fille ainée. Pourquoi uniquement les filles ? Pourquoi l’ainée ? Peut-être parce qu’il fallait choisir, tout simplement.

Voilà, cette décision de mon grand-père a conduit à cet instant, matin de mon mariage, où ma mère me transmet ce Louis d’or comme un trésor.

Publicités

4 réflexions sur “Louis d’or, par Rose Tissier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s