Le moulin à café, par Mélanie Fievet

C’est un petit cube en bois, surmonté d’une partie en cuivre. Je l’ai trouvé chez ma grand-mère. Quand elle me gardait le mercredi, elle l’astiquait pour le faire briller. Une fois par mois, elle prenait un produit pour le cuivre et une crème pour le bois. Elle s’en est séparée pour me le donner. Il appartenait auparavant à mon arrière grand-mère.

Je ne m’en suis jamais servi pour moudre, mais pour décorer ma cuisine. C’est un moulin manuel. On mettait les grains à l’intérieur et ils étaient écrasés. On tournait la manivelle, ça faisait tourner une petite roue et ça moulait les grains. Le bruit, ça peut faire penser à de l’eau dans la bouilloire, à un ronronnement de chat, ou au bruit des roues d’un train sur des rails. Ça libérait un arôme fort. On sent encore le café quand on ouvre le tiroir. Ça sent bizarre !

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le moulin à café, par Mélanie Fievet

  1. Mélanie a présenté cet objet à la bibliothèque de Montagny dans le cadre de la résidence d’auteur d’Ella Balaert à la Médiathèque Départementale de l’Oise autour des objets de mémoire – de la femme ouvrière et au-delà. Les enfants présents ont restitué ce récit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s