La « poilue de la Grande Guerre », par Serge Son

Tout commence quand la poilue est fabriquée pour aller aux Etats Unis. Car paf ! la guerre de 14 éclate. Les gens, des hommes, des femmes et peut-être des enfants, sont partis. La commande est annulée, la brosse n’est pas envoyée. L’usine est abandonnée.

Puis en 1918, il y a un bombardement, des explosions, L’usine est rasée.

Mais la brosse n’a pas été détruite. Un meuble est tombé sur elle, elle est restée cachée longtemps sous ce meuble et sous les débris elle reçoit un éclat d’obus.

Quelques années plus tard, un petit enfant, qui joue dans la boue, René, le fils Carré, la retrouve. C’est incroyable, après guerre, elle est encore entière ! Il se demande si c’est un rêve. Il est très étonné quand il la retrouve sous les débris, sous les pierres, sous les briques, et il est content.

Après, elle est donnée à une dame qui l’a gardée longtemps dans une malle. Mais un jour elle ouvre la malle : des tas de brosses ! La poilue est donc ancienne. Elle est en poils de cochon. On l’appelle « la poilue de la grande guerre » parce que les poilus c’est le nom des soldats de l’armée pendant la guerre de 1914.

_______________________

L’histoire de « La poilue de la grande guerre » a été racontée par Serge Son aux enfants de l’école d’Auneuil dans le cadre de la résidence d’auteur d’Ella Balaert à la Médiathèque départementale de l’Oise en septembre-novembre 2015. Ce récit est la restitution par les enfants de la présentation de monsieur Son.

Publicités

3 réflexions sur “La « poilue de la Grande Guerre », par Serge Son

  1. Quelle histoire extraordinaire, brossée en quelques phrases… De l’objet à l’histoire de la vie de l’objet, tout dépend comment on raconte ! Et ce qui me plaît, c’est comment l’imaginaire peut se déployer, à partir de ces quelques lignes. Merci.

  2. Si les objets ont la vie dure,
    est-ce parce qu’ils ne vivent pas du tout
    et donc se moquent éperdument de la mort,
    ou bien parce qu’ils sont capables d’une patience infinie?
    Qui d’entre nous pourrait attendre qu’on le retrouve,
    des années, sans bouger
    ni changer?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s