Bol et radis bleus, de Pierre Autin-Grenier et Dominique Barrot

« Un léger tremblement de lumière doucement vient faire frissonner la poussière au ventre dur des objets qu’on aime. Poudroiement d’or, chatoiement d’ombres.

Ne dirait-on pas découvrir soudain – pour la première fois, vraiment ! – le vieux moulin à café depuis toujours posé sur ce coin de table; le voici maintenant comme taillé dans le vif et tout vibrant de l’efficace fragilité des choses! A ses côtés le bol, si curieusement taché d’une claire traînée de bleu, et le gobelet de cuivre à la ferveur plus recuillie. Cependant que se dresse, dans une sorte de demi-jour, la cafetière en tôle émaillée, son air un peu sévère presqu’effacé par un flou. C’est la délicate, la plus que discrète ! « 

____________________

Cet extrait, choisi et proposé par son ami Dominique Barrot, est extrait du recueil de Pierre Autin-Grenier, Les radis bleus. Dominique Barrot a peint la nature morte, Le bol au filet bleu, qui est en couverture du recueil dans l’édition originale aux éditions du Dé bleu (il est, depuis, réédité aux Éditions Les Carnets du dessert de lune). Une belle histoire d’amitié, cousue de fil bleu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s